LEMAITRE,

Moïse Maurice Bismuth, dit Maurice


PHOTOS BANALES, PHOTOS RATÉES et autres clichés novateurs, y compris des portraits originaux.

[Paris, chez l’auteur],

1951-1980 (au deuxième contreplat : « Achevé d’être réalisé le 10 juin 1980 »).

In-4 (270 x 210 mm) de 12 feuillets de papier blanc ou avec texte autographe en fac-similé et 48 planches libres, dont 45 tirages photographiques collés sur des planches de papier-tissu finement tramé et légendées sur le support ; les trois dernières planches ne comportent pas de tirages photographiques ; en feuilles, sous chemise-étui de l’éditeur recouverte de papier beige, titre noir et bistre au dos et sur le premier plat.

6 000

Contactez Nous
Catégories : ,

Description

Remarquable livre d’artiste consacré à la pratique photographique.

Cette collection de photographies ratées, ciselées, ciselantes, surexposées, sous-exposées, détériorées, tremblées, grises ou mal cadrées a été réalisée artisanalement par Maurice Lemaître (1926-2018), le fondateur, avec Isidore Isou, du mouvement lettriste.

Tirage à 10 exemplaires seulement, numérotés et signés par l’artiste (n° 9).

La première section regroupe 17 épreuves différentes d’un portrait de Félix Bismuth (père de l’auteur). Elle est suivie de 6 reproductions photographiques de maquettes d’une « rubrique d’un style nouveau en 1962-1963 (dans la revue Adam… d’où je fus renvoyé pour mes audaces…) ».

Suivent : 6 planches donnant, selon les intentions de l’artiste, un « Historique de ma photo » (hypergraphies, photogrammes ciselés, photos lettristes…, dont une merveilleuse épreuve entièrement noire rappelant la célèbre page vide de Trystram Shandy). – 9 planches de « Variations sur le ratage photographique comme procédé de ciselure ou Le ratage exquis (jouir de l’erreur…) ». – 7 planches rassemblées sous le titre de « Chronique d’un amour (1971). Nouvelle hypergraphie photographique ciselante en 6 chapitres ».

Les trois dernières planches, qui ne comportent pas de tirages, présentent une « Photo supertemporelle de votre vie et de votre mort », en fait un cadre vide avec la légende : « Placez ici, au fur et à mesure, au jour le jour, votre photo (1980). » – Une « Photo infinitésimale d’une des maîtresses de mon grand’père. 1980 » (collage formé d’une baleine Hélios et de trois galons de tapisserie). – Un « Portrait infinitésimal de lad’une des maîtresses de mon grand’père. 1980 » (reproduction d’un fragment de bretelle).

Exemplaire en parfait état.

 

Reserver