SOLLERS,

Philippe


Une curieuse solitude

Paris,

Éditions du Seuil,

1958.

In-12 (185 × 130 mm) de 170-[6] pp. ; broché, couverture imprimée.

500

Contactez Nous

Description

Édition originale.

Le deuxième livre publié par Sollers (après Le Défi en 1957), et son premier roman.

Cette éducation sentimentale reçut l’approbation enthousiaste d’Aragon : « Pour moi, je ne me lasserais pas de citer ce livre dont je parle si mal. Il n’y a pas de raison que cela finisse, sinon la raison-même. Je n’ai pourtant ni le mérite, ni l’originalité de découvrir Philippe Sollers, dont le destin, même s’il doit s’entourer de quelques criailleries, est désormais, et largement, ouvert. Le destin d’écrire est devant lui, comme une admirable prairie. Ce n’est pas tous les jours qu’un jeune homme se lève et parle si bien des femmes » (Les Lettres françaises, 20 novembre 1958).

Exemplaire du service de presse sur papier d’édition (il y a eu 45 exemplaires sur vélin Neige).

Envoi autographe signé de l’auteur :

Pour Monsieur Jules Supervielle avec la très grande admiration de
Ph. Sollers

oct 58

Papier légèrement jauni, comme toujours ; infimes usures au dos.

Reserver